10 choses à penser avant et pendant l’avion

service-premiere-classe

Prendre l’avion est une étape inévitable si on veut faire un voyage à l’international (à l’exception des États-Unis, où vous pouvez vous y rendre en voiture). Certaines personnes adorent prendre ce moyen de transport, alors que pour d’autre c’est loin d’être une partie de plaisir. Voici quelques astuces pour faire en sorte que cette partie du voyage soit le plus plaisante possible.

attente avion
aéroport
service-premiere-classe

1. Traiter son voisin comme on aimerait qu’il soit avec nous

Soyez propre lorsque vous prenez l’avion, sans toutefois exagérer. On ne choisit pas ses voisins, laissez tomber le « surparfumage ». N’oubliez pas que nous n’avons pas tous les mêmes goûts et que certaines personnes ont des allergies. Cela dit, saviez-vous qu’il existe des feuilles de savon ? Ainsi, vous pouvez en apporter avec vous, sans que ça ne compte comme étant des liquides et vous pourrez vous laver les mains, le cou, les pieds, etc. si vous avez un très long vol.

À penser également : cela ne fait pas le bonheur de tout le monde de prendre l’avion; évitez de vous servir du siège en avant pour vous lever ou d’appuyer très fort sur l’écran tactile avec votre doigt. De plus, faire un massage de tête à l’inconnu en avant de nous n’est pas non plus la meilleure idée. Soyez patient…

2. Collation et ce que l’on peut apporter en avion

Lorsque l’on prend l’avion, on se demande souvent : est-ce que tel chose est permise ? et ceci? et cela? oufff! Arrêtez de vous casser la tête et cliquez sur le lien suivant (vous pourrez faire une recherche de l’article qui vous pose souci et vous saurez s’il est permis ou non en avion).

Pour les formats liquides, la limite est de 3 onces ou 100 millilitres par contenant et le nombre de contenants est restreint.

N’oubliez pas que vous pouvez apporter une bouteille d’eau vide que vous remplirez plus tard, ainsi vous ne serez pas déshydraté lors de votre vol (l’air dans les avions est pressurisé donc elle déshydrate beaucoup plus rapidement).

Toujours par rapport à la nourriture, n’oubliez pas de la gomme ou des bonbons pour vous aider à déboucher vos oreilles lors du décollage et de l’atterrissage. Sur un autre sujet, si vous comptez dormir un peu, mettez les chances de votre côté et apportez-vous des bouchons d’oreilles si le bruit vous réveille/dérange.

3. Télécharger l’application de la compagnie aérienne

La très grande majorité des compagnies aériennes (pour ne pas dire toutes) ont une application qui pourrait s’avérer très utile lors de votre vol, prenez donc le temps avant de partir de télécharger celle-ci.

Outre le fait de pouvoir faire votre enregistrement en ligne, vous pourrez avoir accès au divertissement à bord de l’avion (certains appareils n’ont plus d’écrans individuel sur le siège en avant de soi), voir en temps réel combien de temps il reste avant d’être arrivé à destination, etc.

4. Trop attendre pour aller aux toilettes

Il est prouvé que prendre l’avion déshydrate prématurément. Buvez beaucoup d’eau pour garder votre corps en santé. Ceci dit, plus on bois plus on risque de devoir aller aux toilettes souvent. N’attendez pas avant d’aller à la toilette. L’art de retarder le moment d’aller à la toilette est coutume en avion. La seule conséquence est d’augmenter l’inconfort et la perception de la durée de votre trajet.

Si vous ne connaissez pas la personne à côté de vous, vous pouvez toujours lui demander si elle aimerait changer de place avec vous puisque vous ne voulez pas l’importuner à toujours vous lever et que ca vous gêne. La personne sera alors libre de choisir si elle préfère changer de place ou si elle veut rester où elle est. En lui ayant démontré de l’empathie, votre voisin de siège risque d’être beaucoup plus à l’aise avec le fait que vous vous levez souvent.

5. S’habiller en «pelure d’oignon»

Si vous êtes comme moi et êtes une personne frileuse, il est fort probable que vous ayez besoin de plus qu’un chandail pour ne pas avoir froid dans l’avion. Le meilleur habit que vous pouvez avoir lorsque vous prenez l’avion est de superposer plusieurs couches de vêtements. Par exemple, une camisole + un chandail à manches courtes/longues + une veste + si vous avez de la place, une doudou.

En plus de vous tenir et chaud et de permettre d’enlever des couches si c’est trop, cela vous permet d’apporter plus de vêtements en vacances, sans que cela ajoute du poids à votre valise. Aussi conseillé, avoir des bas de soutien ; ces bas aident la circulation du sang dans vos jambes. Ils sont recommandés pour les personnes qui feront du long courrier ou qui ont des problèmes de circulation.

6. Gentillesse d’abord avec les agents de bord

Saviez-vous que dans l’équipe des agents de bord dans l’avion, il y a toujours un superviseur qui a plus d’ancienneté et de ‘’pouvoir’’? Repérez cette personne (souvent, celle-ci aura un léger détail de différence par rapport aux autres agents de bord, par exemple un foulard autour du cou que les autres n’ont pas) et soyez ultra gentille avec elle, sans toutefois devenir ‘’lèche-botte’’.

Faire un sourire et demander poliment si le vol est plein, s’il reste de la place en classe supérieure et dire que vous aimeriez y faire un tour pour voir ça ressemble à quoi, demander de visiter la cabine du pilote (avant ou après le vol bien-sûr, jamais pendant), etc. sont des permissions qui pourraient vous être accordées. Vous pourriez donc gratuitement vous retrouver en classe économie supérieure sans aucun frais !

7. Bien choisir son siège

Si vous désirez faire une sélection de sièges dans l’avion, faites-le le plus rapidement possible puisque plus vous attendez, moins de sièges seront disponibles. Pour la disposition des sièges dans l’avion, consultez SeatGuru. Sachez que maintenant, la plupart des compagnies aériennes exigent un frais pour choisir votre siège à l’avance.

Cela dit, vous pouvez choisir votre siège gratuitement lors de l’enregistrement en ligne disponible (sauf quelques exceptions) 24 heures avant l’heure prévue de votre vol. Votre sélection de siège peut être importante selon le contexte de votre vol. En effet, choisir une allée peut être pratique si l’on désire se dégourdir les jambes en marchant et le hublot permet de s’accoter pour dormir.

On retrouve souvent plus de bébés proches des cloisons (mur entre les sections) et plus on est à l’avant, plus vite on sort. Évitez le dessus des ailes si vous choisissez le hublot pour la vue ; de plus, les ailes peuvent être plus bruyantes et dérangeantes lors d’un vol de nuit.

8. Se lever de temps en temps, surtout pour les longs vols

Il peut être long d’être assis sur un siège (avec peu d’espace personnel) pendant des heures, avec possiblement que des inconnus autour de nous. Prenez le temps de prendre des marches lorsque vous le pouvez, par exemple simplement marcher dans l’allée et en profiter pour faire un tour aux toilettes ou juste un petit aller-retour dans l’allée vous permettra de dégourdir vos jambes.

Aussi, avant de prendre l’avion, prenez une grande marche si possible ou sinon faites des ‘’Squats’’ ou quelques exercices qui fatigueront un peu vos jambes ; celles-ci auront amplement le temps de se reposer durant votre vol.

9. Préparez des passes-temps

Il n’y a pas que les enfants qui peuvent trouver le temps long s’ils ne sont pas occupés ; les adultes aussi! Prévoyez-vous des ‘’activités’’ pour vous occuper lorsque vous serez en vol : pensez à télécharger quelques émissions/films que vous pourrez regarder hors ligne, apportez un livre à lire, des cartes à jouer, des jeux sur votre cellulaire/tablette qui se jouent sans internet, etc. Vous voyagez à deux et vous voulez tuer le temps ?

Papier, crayon, faites-vous deux quadrillages que vous noterez de 1 à 12 à l’horizontale et de A à L à la verticale. Placez vos bateaux sur l’un des deux quadrillages, déterminez le nombre de bateaux avant la partie. Vous pouvez également, avant de partir, faire de petites recherches sur internet pour trouver des jeux pour en avion.

Petite astuce : pensez à apporter un jeu de carte classique et un jeu de UNO (la majorité de gens savent y jouer et des cartes, ce n’est pas lourd à transporter et prend peu de place dans un bagage à main).

10. Conseils nourriture et alcool : savoir doser

Concernant la nourriture, pensez à vous apporter des collations pour lorsque vous aurez une fringale en vol, vous économiserez beaucoup puisque les prix des repas/collation en avion sont excessivement exagéré. Saviez-vous que si vous avez des spécificités (sans gluten, sans sel, végétalien, etc.) vous pouvez le mentionner AVANT votre vol (si possible lors de la réservation) que ce soit à la compagnie aérienne ou à votre agent de voyage. De plus, vous serez servi en premier, vous évitez les plats gras et lourds (ce qui aide pour les problèmes de décalage horaire, apparemment).

Nous vous conseillons le menu asiatique-végétarien. Pour ce qui est de l’alcool, celui-ci peut avoir un effet vicieux dans le sens où la déshydratation est accentuée par le maintien en pression de la cabine, ce qui peut amener des maux de tête et une fatigue prématurée. Une légende urbaine explique également que les changements de pression ont des facteurs multiplicatifs sur l’effet de l’alcool sur vous. Évitez-donc le plus possible de partir en ayant bu de l’alcool ou d’en consommer (trop) à bord de l’avion.

Leave A Comment